Accueil ›Devenez praticien-conseil

Devenez praticien-conseil

Tous les jours, nos praticiens-conseils permettent à chaque assuré de bénéficier de soins de qualité, à un coût juste pour eux-mêmes et la collectivité.

Leurs missions ? Conseiller et accompagner aussi bien les assurés que les professionnels de santé sur le bon usage des soins, mais aussi analyser et contrôler l‘application des pratiques médicales et de la réglementation.

Le praticien-conseil appartient à un corps d'experts, œuvrant à l'optimisation de la gestion du risque santé en veillant notamment à la qualité des pratiques professionnelles. Selon l’orientation de son activité :

  • il émet des avis, au plan médical, sur les demandes de prise en charge ;
  • il accompagne le médecin traitant et se concerte avec lui, par exemple en cas d'affection de longue durée ou après un accident du travail ;
  • il réalise des entretiens confraternels pour sensibiliser aux "bonnes pratiques" en matière de prescriptions, notamment au regard des recommandations de la Haute Autorité de santé ;
  • il met en œuvre des actions d'investigation envers les professionnels de santé ne respectant pas la réglementation mais aussi dans le cas de fautes, fraudes ou d'abus.

Les qualités requises

Outre leur expertise technique, les praticiens-conseils disposent d’un sens relationnel, d’une capacité d’écoute et d’argumentation leur permettant de trouver un juste équilibre entre les besoins des assurés, les recommandations et les bonnes pratiques du corps médical.

Tous les jours, pour concilier leurs missions et les responsabilités de l’Assurance Maladie, ils font appel à leur esprit de synthèse et à leur sens du travail en équipe.

Les atouts de la fonction

Amenés à se prononcer sur des situations multiples et variées, les praticiens-conseils travaillent au sein d’équipes pluridisciplinaires, au cœur d’un environnement offrant des perspectives diversifiées.

Aussi, ils bénéficient d’une formation générale et médicale tout au long de leur carrière.

Le profil

Sans condition d’âge et dès l’obtention du diplôme d’État ou autre titre au sens du Code de la Santé Publique. Le recrutement des praticiens-conseils est soumis à l’obtention d’un concours annuel et national.