AccueilPrésentation ›70 ans de la Sécurité sociale

70 ans de progrès, 70 ans de solidarité

Depuis 70 ans, la Sécurité sociale est un bien commun précieux qui accompagne tous les citoyens, à chaque étape de leur vie. Elle repose sur des principes de solidarité nationale et d’universalité. Chacun d’entre nous participe au financement de la protection sociale selon ses moyens et reçoit des prestations selon ses besoins. Cette spécificité française permet d’assurer à l’ensemble de la population un accès aux soins médicaux, le versement d’une retraite et des prestations familiales.

Célébrer les 70 ans de la Sécurité sociale est l’occasion de rappeler ses valeurs et de réexpliquer ce que la Sécurité sociale a apporté à notre société. Les bénéfices de ce modèle de protection sont nombreux. Des naissances supplémentaires, avec l’accompagnement des parents dans leurs choix, et la possibilité d’être à la fois parent et actif. L’allongement de l’espérance de vie, grâce à l’accès aux soins pour tous et au progrès médical. L’augmentation du niveau des retraites et le développement des services autour du bien vieillir.

Les 70 ans de la Sécurité sociale doivent aussi être l’occasion de se projeter dans l’avenir et de se préparer à relever de nouveaux défis  pour faire face aux changements attendus : vieillissement de la population, innovations médicales…
Profitons de cet anniversaire pour mettre fin aux préjugés, améliorer la connaissance de la Sécurité sociale, réaffirmer ses missions et montrer qu’elle a su s’adapter à la société au fil de ces 70 années.

Quelques dates clés

4 et 19 octobre 1945 : ordonnances créant la Sécurité sociale sous l’influence de Pierre Laroque et d’Ambroise Croizat.

27 octobre 1946 : le Préambule de la Constitution de la IVème République reconnaît le droit de tous à « la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. ».

21 août 1967 : réorganisation du Régime général de la Sécurité sociale en 3 branches distinctes. Cette séparation financière est institutionnalisée par la création de trois caisses nationales, la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), la Caisse nationale d’assurance vieillesse des travailleurs salariés (CNAVTS), la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF). La gestion de la trésorerie des différentes branches est confiée à l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (ACOSS).

30 avril 1968 : décret instituant la création d’un service du contrôle médical de l’Assurance Maladie.

3 février 1971 : loi imposant une convention nationale signée avec les médecins.

15 janvier 1995 : plan Juppé qui instaure le principe d’une loi de financement de la Sécurité sociale annuelle (réforme constitutionnelle de février 1996) et mise en place des conventions d’objectifs et de gestion (Cog) entre l’Etat et chacune des branches

1er janvier 1997 : création de la Carte Vitale

1er janvier 2000 : création de la Couverture maladie universelle (CMU) et de la CMUC complémentaire.

13 août 2004 : réforme de l’Assurance Maladie. Loi portant sur la réforme de l’Assurance maladie (création du médecin traitant, du dossier médical personnel, promotion des médicaments génériques).

21 juillet 2009 : loi Hôpital, patients, santé et territoires et création des ARS.

1er janvier 2015 : réforme des retraites : allongement des durées de cotisation, prise en compte de la pénibilité, retraites progressives