Rapport d'Activité

DRSM Île-de-France 2016

Echelon local du
Service médical de Seine-et-Marne

Dr Jean Olivet
Médecin-chef

Effectif de l'échelon local

131 salariés

dont
103 personnels administratifs 28 praticiens-conseils

Chiffres

Population du département

1 403 277 habitants 1 187 477 bénéficiaires du régime général

Offre de soins

930 médecins généralistes 811 médecins spécialistes 585 chirurgiens-dentistes 2 465 auxiliaires médicaux 91 sages-femmes 69 laboratoires 374 pharmacies 6 centres de santé

Établissements

29 établissements publics et privés 113 EHPAD 45 PMI 5 Soins de suite et réadaptation 4 Hospitalisations à domicile181 établissements médico-sociaux9 Centres de dialyse

Activités

Accompagner les professionnels de santé

  • Les échanges confraternels

    865 échanges confraternels ont été réalisés par les praticiens-conseils du département, auprès de 606 professionnels de santé, dont :

    • 157 Diabète-gliptines
    • 131 IJ
    • 130 IAS en cabinet dentaire
    • 125 Dosage-PSA
    • 69 Installation PS
    • 50 PRADO
    • 50 Prévention dépistage
    • 39 Iatrogénie
    • 28 Réforme-ALD
    • 21 Iatrogénie vague 2
    • 20 Sophia
    • 20 Interrogatoire médical en Odonto-stomatologie V4
    • 11 ROSP-contestation
    • 4 Pertinence thyroïdectomie
    • 3 Convention
    • 2 Bonus-IJ
    • 2 Prise en charge par les chirurgiens-dentistes des patients sous antithrombotiques
    • 1 Transport
    • 1 EPO-cancérologie
    • 1 Rappel réglementation Nomenclature
  • La maîtrise médicalisée

    220 visites en établissements ont été effectuées, dont 103 en Ephad.
    En tout, 79 établissements ont été rencontrés.

  • L’offre de service aux Professionnels de santé

    5 sessions de formation ont été dispensées aux délégués de l’Assurance Maladie de la Cpam.

    71 professionnels de santé nouvellement installés ont été rencontrés pour un accompagnement personnalisé dans leur installation.

    345 réponses ont été apportées aux questions des professionnels de santé.

  • L’offre de service aux Assurés par les CSAM

    69 % de « Parcours attentionné » réalisés pour les assurés admis en invalidité suite à examen du MC
    47 % des assurés convoqués  ont reçus la présentation d’une  « Offre sur rebond »
    102 réclamations reçues ont été traitées dans les délais soit 100 %

S'assurer que les règles sont respectées

  • Affections de longue durée

    36976 nouvelles demandes ont été traitées et 28926 demandes de prolongation.
    12633 nouveaux protocoles de soins électroniques ont été traités.
    98,40% des demandes ont été traitées en moins de 25 jours.

  • Arrêts de travail

    31 986 avis d’arrêts de travail ont été donnés en maladie, accident du travail et maladie professionnelle.
    9 623 avis ont été contrôlés sur personne.
    70 200 avis reçus étaient dématérialisés.

  • Accidents du travail/maladies professionnelles

    21 093 avis d’accident du travail ont été traités et 4 103 avis en maladie professionnelle.
    2 364 avis de reconnaissance de maladies professionnelles ont été donnés.

  • Mise sous accord préalable ou sous objectifs

    Aucun professionnel de santé n’a été mis sous objectif.
    3 professionnels de santé  et 7 établissements ont été mis sous accord préalable.

  • Expertises

    1043 expertises ont été réalisées, dont 932 avis confirmés.

  • Invalidité/Inaptitude

    1916 avis en admission pour invalidité ont été donnés dont 1402 admissions par stabilisation avant la forclusion.

Lutter contre les dérives

  • Contrôler les assurés

    984 demandes d’accord préalable ont été traitées dans le cadre du programme national de chirurgie esthétique.
    51 bénéficiaires d’un traitement de substitution aux opiacés ont été contrôlés.

  • Contrôler les professionnels de santé

    2 analyses d’activité de professionnels de santé ont été initiées.
    18 analyses d’activité terminées, dont 8 avec suites contentieuses : 3 saisines ordinales branche dentaire et 5 procédures de pénalités financières ( 2 en dentaire, 1 en pharmacie et 2 en médical).
    2 PS contrôlés (TSO) : investigations en chambre transmises à la DRSM pour signalement à l'OCLAESP.

  • Contrôler les établissements

    867 séjours contrôlés dans le cadre de la T2A.

Services en Santé

  • Sophia

    10 592 invitations d’assurés ont été lancées dont 7 656 à des non adhérents et ont permis de recueillir 1 763 adhésions, dont 822 assurés en écart aux soins.

  • Prado
    • Prado Chirurgie : 11 établissements signataires d’une convention et 352 adhésions.
    • Prado insuffisance cardiaque : 7 établissements signataires et 116 adhésions.

Zoom

L'évaluation médicale de l'examen de prévention bucco-dentaire pour les enfants de 6, 9, 12, 15 et 18 ans

En 2016, le pôle RPS s’est fortement investi dans la prévention bucco-dentaire, contribuant aux deux évaluations nationales du dispositif « Examen Bucco-Dentaire ». L’EBD est réalisé par les professionnels de santé auprès des enfants de 6, 9, 12, 15 et 18 ans.

Pour le dispositif de sensibilisation à destination des élèves de CP en zone « défavorisée », l’Assurance Maladie de Seine et Marne a opté pour des séances de sensibilisation bucco-dentaire par la CPAM, suivies, à titre expérimental, d’un dépistage par le chirurgien-dentiste conseil dans 2 classes de CP 77. (LR-DDGOS-26/2017).

Il résulte au niveau national une évolution du taux de recours à l’EBD pour les enfants sensibilisés, 36% avant la séance et 68% après celle-ci.

Pour l’évaluation nationale de l’EBD, 20 ELSM ont analysé le volet médical de 29 896 EBD réalisés entre le 1er mai 2014 et le 31 juillet 2014 afin de connaître le besoin de soins et les soins consécutifs.

L’échéance, respectée par le SM77 seul département d’IDF concerné par l’étude, a fortement impliqué le chirurgien-dentiste conseil et un agent pour l’analyse et la saisie des 2608 EBD transmis par 393 professionnels de santé sollicités par le pôle (53% de répondants aux courriers).

Il résulte au niveau national un besoin de soins de 24%, majoritairement pour des lésions de faible étendue ou des actes de prévention réalisés pour les 2/3 des soins dans les 9 mois après l’EBD (période de prise en charge à 100%). Et en janvier 2018, le dispositif de l’EBD concernera également les bénéficiaires de 21 et 24 ans. (LR-DDGOS-27/2017).