Rapport d'Activité

DRSM Île-de-France 2016

Echelon local du
Service médical du Val-d'Oise

Dr Georgette
Emmanuel-Poincelot

Médecin-chef

Effectif de l'échelon local

113 salariés

dont
93 personnels administratifs 20 praticiens-conseils

Chiffres

Population du département

1 221 946 habitants 1 176 365 bénéficiaires du régime général
+ SLM soit 96.3% de population protégée

Offre de soins

879 médecins généralistes (-9)974 médecins spécialistes (+6)548 chirurgiens-dentistes (+21) 2 186 auxiliaires médicaux (+67)72 laboratoires (+1)341 pharmacies (-3)

Établissements

55 établissements publics et privés 95 établissements pour personnes âgées dont 78 EHPAD 87 centres de santé et PMI

Autres

49 établissements pour l’enfance inadaptée 28 établissements pour adultes handicapés 7 centres d’addictologie 3 appartements de coordination thérapeutique 1 établissement thermal

Activités

Accompagner les professionnels de santé

  • Les échanges confraternels

    636 échanges confraternels ont été réalisés par les praticiens-conseils du département, auprès des professionnels de santé, dont :

    • 132 échanges sur le thème Diabète-glyptines,
    • 118 échanges sur les indemnités journalières
    • 114 échanges sur le dosage PSA,
    • 90 échanges sur la iatrogénie,
    • 64 échanges sur le PRADO,
    • 29 échanges concernant la simplification administrative des ALD,
    • 22 échanges sur l’interrogatoire médical en odontostomatologie

    ¬†au total, 239 médecins (215 généralistes et 24 spécialistes) ont été rencontrés.

  • La maîtrise médicalisée

    43 établissements ont été rencontrés, dont

    • 30 visites sur le thème de la iatrogénie en EHPAD,
    • 23 visites dans le cadre du Programme d'accompagnement du retour à domicile après hospitalisation (PRADO),
    • 5 visites auprès des internes
    • 9 visites dans le cadre de la Maîtrise médicalisée de la tarification à l'activité (MMH MCO),
    • 1 visite Cancer du sein (Pertinences des actes)
    • 2 visites sur le thème de la cancérologie
    • 6 visites dans le cadre des MSAP
    • 8 visites sur le thème des Phmev (5 CME-3 Comedims)
    • 4 visites «dialogue de gestion» dans le cadre du plan Objectif national des dépenses d'assurance maladie.
  • L’offre de service

    5 sessions de formation ont été dispensées aux délégués de l’Assurance Maladie de la Cpam.

    27 professionnels de santé nouvellement installés ont été rencontrés pour un accompagnement personnalisé, dont :

    • 12 médecins généralistes,
    • 14 médecins spécialistes,
    • 1 pharmacien.

    105 réponses ont été apportées aux questions des professionnels de santé.

S'assurer que les règles sont respectées

  • Affections de longue durée

    6 4384 demandes ont été traitées dont 39% (25078) au format électronique réparties comme tel :

    • 36 032 nouvelles demandes
    • 28 352 demandes de prolongation

    99,4% des demandes ont été traitées en moins de 25 jours.

  • Arrêts de travail

    34 319 avis sur arrêts de travail ont été donnés en maladie, accident du travail et maladie professionnelle.
    9 200 avis ont été contrôlés sur personne.
    17,20% des avis reçus étaient dématérialisés.

  • Accidents du travail/maladies professionnelles

    12 341 avis d’accident du travail en AT/MP (hors arrêt de travail) ont été traités.
    1 823 avis de reconnaissance de maladies professionnelles ont été donnés.

  • Mise sous accord préalable ou sous objectifs

    4 établissements hospitaliers ont été étudiés pour MSAP : SSR, chirurgie ambulatoire et hors chirurgie ambulatoire
    1 professionnel de santé en MSAP indemnités journalières
    0 professionnels de santé ont été mis sous objectif.

  • Recours contre tiers

    L’action de l’unité RCT en concertation avec la Cpam a permis un recouvrement moyen par assuré affilié de 11,89 €.

Lutter contre les dérives

  • Contrôler les assurés

    1 231 demandes d’accord préalable ont été traitées dans le cadre du programme national de chirurgie esthétique.
    80 bénéficiaires d’un traitement de substitution aux opiacés ont été contrôlés.

    117 MSAP hors chirurgie ambulatoire dont 97 sur 2 établissements du Val d’Oise

  • Contrôler les professionnels de santé

    8 analyses d’activité de professionnels de santé ont été initiées ou terminées.
    3 analyses ont donné suite à un dépôt de saisine.

  • Contrôler les établissements

    752 séjours ont été contrôlés dans le cadre de la tarification à l’activité.

Services en Santé

  • Sophia
    • 2 005 invitations ont été lancées.
    • 1 976 assurés ont adhéré au dispositif, dont 560 en écart aux soins
  • Prado
    • Prado Chirurgie : signature d’une convention toutes chirurgies : 1 établissement
      • Orthopédie : 9 conventions déjà signées.
      • Fragilité osseuse : 6 établissements signataires.
      • 255 adhésions
    • Prado Maternité : 5 établissements déjà signataires d’une convention, dont 2 établissements signataires d’un avenant «sorties précoces» et 8 243 adhésions
    • Prado Pathologies chroniques :
      • 2 établissements déjà conventionnés, 3 nouveaux signataires pour le volet insuffisance cardiaque
      • 2 établissements signataires pour le volet BPCO
      • 143 adhésions

Zoom

Rénovation des instances de pilotage SA/SM

Le médecin-conseil chef de l’échelon et la directrice de la CPAM, toutes 2 nouvellement nommées, ont souhaité mettre en place des structures de coopération en matière de régulation.

Dans le contexte du système de management intégré, celles-ci devaient s’inscrire dans la mise en œuvre des dynamiques partagées entre le Service administratif et le Service médical.

C’est ainsi que les missions, la composition et le fonctionnement de différentes instances (COPIL GDR, CODEX, CMA) ont été redéfinis et précisés dans un document signé conjointement le 26/04/2016.

Mieux repérer les situations de non-recours aux soins grâce à la plate-forme d’intervention départementale pour l’accès aux soins et à la santé.

Dans le cadre de la démarche PLANIR, la Cnamts a souhaité expérimenter en 2016 auprès de 21 CPAM dont la CPAM du Val d’Oise la Plate-Forme d’Intervention Départementale pour l’Accès aux Soins et à la Santé.

L’objectif de la PFIDASS est d’organiser le repérage des personnes rencontrant des difficultés d’accès aux soins et de les accompagner jusqu’à la réalisation des soins.

Le bilan de la CPAM 95 a montré après 8 mois d’activité :

Une forte mobilisation des acteurs internes : 75 conseillers clients en accueil physique, 35 téléconseillers de la PFS, 4 CSAM du SM, les assistantes sociales de la CRAMIF…et externes : CAF, pôle emploi, mutuelles…

177 accompagnements comptabilisés au 31/12/2016 avec 3 motifs de renoncements principaux : soins dentaires, consultation spécialistes, achat de lunettes. Des actions de différente nature ont été menées : bilan des droits systématique, attribution de la CMU-C ou ACS, assistance au choix d’un organisme complémentaire, constitution de demandes d’aides financières individuelles d’un montant moyen de 1400 €, contact avec les professionnels de santé pour obtenir une baisse des tarifs ou un échelonnement des paiements notamment pour les soins dentaires.